đŸ‡Č🇩-Plantes mĂ©dicinales : Le Maroc, exportateur chevronnĂ© des remĂšdes d’antan

Les plantes mĂ©dicinales marocaines en quĂȘte d’une meilleure valorisation  

Avec prĂšs de 600 espĂšces de plantes aromatiques mĂ©dicinales identifiĂ©es au niveau national, notre pays produit annuellement environ 140.000 tonnes de ces plantes qui font l’objet d’une attention croissante en raison de leur utilisation dans plusieurs domaines, dont la mĂ©decine traditionnelle, les produits cosmĂ©tiques, la conservation des aliments ou encore l’extraction d’huiles essentielles.

Au niveau des exportations, le Maroc occupe le 12Ăšme rang mondial, avec 52.000 tonnes de plantes et 5.000 tonnes d’huiles principalement destinĂ©es Ă  l’Europe et Ă  l’AmĂ©rique.

Parmi les principaux produits d’exportation figurent la caroube, le romarin, le thym, l’huile d’argan, les huiles essentielles et les roses.

La filiÚre des plantes médicinales et aromatiques, dans laquelle opÚrent de nombreuses organisations professionnelles, institutions et centres de recherche, offre environ 500.000 jours ouvrés par an.

Cependant, malgrĂ© les efforts consentis, le secteur fait face Ă  une sĂ©rie de contraintes liĂ©es notamment Ă  la valorisation et Ă  la commercialisation puisqu’une bonne partie des plantes est valorisĂ©e Ă  l’étranger, ce qui fait perdre au pays une valeur ajoutĂ©e importante.

Pour promouvoir cette filiĂšre, une stratĂ©gie a Ă©tĂ© Ă©laborĂ©e avec le but d’encourager la recherche scientifique et le dĂ©veloppement du crĂ©neau des plantes mĂ©dicinales et aromatiques, Ă  travers la prĂ©servation et la durabilitĂ© des ressources naturelles via des programmes de recherche sur la domestication et la culture.

….

Source : Plantes mĂ©dicinales : Le Maroc, exportateur chevronnĂ© des remĂšdes d’antan

Laisser un commentaire