🇧đŸ‡Ș-“Close” de Lukas Dhont nominĂ© aux Oscars

C’est officiel, Close, le deuxiĂšme film du rĂ©alisateur belge Lukas Dhont acclamĂ© par la critique, a Ă©tĂ© nommĂ© dans la catĂ©gorie Meilleur film Ă©tranger par l’acadĂ©mie des Oscars.

Il avait déjà remporté le Grand Prix lors du Festival de Cannes en juin dernier.

Leo (Éden Dambrine) et RĂ©mi (Gustav de Waele) sont insĂ©parables. FrĂšres de cƓur, meilleurs amis, tous les superlatifs sont permis pour dĂ©signer le lien fusionnel qui unit les deux ados.

Le soleil brille. Les enfants courent. Les champs sont garnis de fleurs. Bref, il fait beau. C’est l’étĂ©.

Rien ne semble pouvoir sĂ©parer les insĂ©parables. LĂ©o et RĂ©mi ne font qu’un. Ils n’ont pas besoin de se parler pour se comprendre. Un regard suffit.

« Parce que c’était lui ; parce que c’était moi » disait un certain Montaigne. La cour de rĂ©crĂ© viendra, pourtant, ajouter Ă  ce mĂ©lodieux parallĂ©lisme une lĂ©gĂšre variante qu’on appelle l’homophobie.

En affichant leur complicitĂ© en classe, LĂ©o et RĂ©mi s’exposent irrĂ©mĂ©diablement Ă  la suspicion des autres Ă©lĂšves. « Est-ce vous ĂȘtes en couple ?» leur lance une camarade sur un ton faussement ingĂ©nu.

Tel est la question ou plutĂŽt l’obsession qui revient sans cesse. Et qui s’insinue bientĂŽt dans l’esprit de LĂ©o.

L’ostracisme se place comme une menace Ă  peine voilĂ©e. Peut-ĂȘtre LĂ©o prend-il peur ? Peut-ĂȘtre flaire-t-il le risque d’ĂȘtre exclu par les autres s’il continue Ă  s’afficher avec RĂ©mi. Le personnage change, opĂšre un virage Ă  360 degrĂ©s. Se rapproche des garçons supposĂ©s « virils », Cultive un mimĂ©tisme qui l’entraĂźne sur les cimes d’une performance qui sonne faux, celle du « petit dur » jurant et faisant du hockey.

La distance s’installe, charriant avec elle une cassure. Une cassure qui sera reçue comme une claque par RĂ©mi. Un gigantesque soufflet dont il ne pourra se remettre. Au grand dam de LĂ©o qui n’avait pas vu le coup venir. SidĂ©ration, deuil et culpabilitĂ© viendront frapper le jeune homme.

L’école est un petit thĂ©Ăątre impitoyable…..

Close : Boys do cry

Close devrait faire face Ă  une sacrĂ©e concurrence; Eo (Pologne),  Argentina, 1985 (Argentine),  A l’Ouest, rien de nouveau (Allemagne) et The Quiet Girl (Irlande).

La 95e cérémonie des Oscars aura lieu à Los Angeles le 12 mars prochain.

Source : “Close” de Lukas Dhont nominĂ© pour l’Oscar du meilleur film Ă©tranger | L’Echo

Laisser un commentaire