🇧🇪-Châtelet : des habitants 3 fois plus exposés aux PCB, des toxicologues appellent les autorités à tester la population

Vu que les broyeurs à métaux wallons sont les plus gros émetteurs de PCB d’Europe, se pose la légitime question de l’impact de ces polluants toxiques sur la santé des populations.

Cette question, la Région wallonne se l’est posée avant nous.

Pour rappel, certains PCB sont classés comme cancérigènes avérés et d’autres probables. Ce sont aussi des perturbateurs endocriniens et ils peuvent persister dans l’environnement pendant plusieurs centaines d’années.

Les autorités publiques ont modifié les permis des entreprises en leur fixant les normes les plus strictes d’Europe. Elles ont analysé ce qui sortait des cheminées, ce qui retombait dans les poussières. Elles ont étudié des choux, des mousses et des œufs.

Et à chaque fois, le constat est le même : il y a une dégradation environnementale aux PCB dans l’environnement proche des broyeurs. En imaginant et en modélisant des scénarios théoriques d’exposition, la Wallonie a conclu à un risque modéré ou une toxicité chronique.

En coulisse, certains acteurs proches du dossier parlent d’un “enterrement de première classe“. Les propos sont durs. Mais, plusieurs documents publics étayent leur propos.

….

La Région a donc préféré éliminer les sources de PCB en forçant les entreprises à s’équiper de filtres pour abattre les polluants à la sortie des cheminées des broyeurs. Mais, est-ce suffisant pour protéger une population ? Plusieurs professionnels de la Santé ne le pensent pas.

On verra plus loin leurs points de vue……

Source : Châtelet : des habitants 3 fois plus exposés aux PCB, des toxicologues appellent les autorités à tester la population

Laisser un commentaire