ABAVBA-Nouvelles de notre compatriote M.S-Mise à jour du 11.02.2022

Notre compatriote, Martine S., membre de l’association ABAVBA a été victime d’une grave agression ce samedi 15 janvier à Agadir.

Elle est actuellement hospitalisée. Après avoir subi une intervention chirurgicale, elle est sous surveillance médicale mais son processus vital n’est pas engagé.

Nous invitons chacun de vous à ne pas publier ni partager des photos ou vidéos sur les faits survenus pour préserver la vie privée de l’intéressée.

L’association vous informera , après sa visite à Martine, de l’évolution de son état.

Si vous le souhaitez, vous pouvez lui adresser vos vœux de sympathie et de bon rétablissement ICI.

11.02.2022

Martine a quitté l’Hôpital Hassan II ce 11 février 2022 et est rentrée chez elle.

Avant de partir, Martine a souhaité remercier toutes les personnes qui l’ont accompagnée pendant cette terrible épreuve jusqu’à sa sortie de l’hôpital.

Quelle ne fut pas l’agréable surprise pour Martine d’apprendre que les autorités marocaines de la Municipalité d’Agadir et de la Wilaya ainsi que la direction de l’Hôpital Hassan II avaient organisé, pour son départ, une telle réception.

C’est donc conjointement que s’est déroulée à l’Hôpital Hassan II cette rencontre.

Martine a ainsi pu remercier de tout cœur et avec la plus grande reconnaissance :

  • les personnes qui, sur le lieu de l’agression, lui ont prodiguée les premiers secours . Notamment un jeune homme qui s’est immédiatement interposé pour éloigner l’agresseur mais aussi le jeune médecin- toujours anonyme à ce jour- qui est intervenu en lui prodiguant les premiers soins pour limiter au maximum l’hémorragie ;
  • les ambulanciers qui l’ont emmenée avec précaution en urgence à l’ Hôpital Hassan II ;
  • les médecins urgentistes, anesthésistes, chirurgiens et autres ainsi que le personnel infirmier qui l’ont opérée en urgence le samedi 15 janvier vers 22h ;
  • le personnel médical et infirmier qui l’a encadrée lors de son séjour aux soins intensifs ;
  • le personnel infirmier et soignant de l’unité 6 de Chirurgie de l’ Hôpital Hassan II qui l’ont soignée et assistée pendant près d’un mois avec attention, bienveillance et professionnalisme ;
  • les intervenants spécialistes dans le cadre des soins post-traumatiques qui l’accompagnent et continueront à l’accompagner avec patience, persévérance et bienveillance . Notamment, le kinésithérapeute de l Hôpital Hassan II, la psychologue,…
  • les personnes amies ou sympathisantes qui sont venues lui rendre visite à l’hôpital la comblant de fleurs, de fruits,… et d’encouragements et qui lui ont mis un peu de baume au cœur pendant cette longue période d’hospitalisation.

Martine est rentrée aujourd’hui chez elle, dans son petit nid, et a retrouvé ses repères et ses habitudes. Elle en est très heureuse.

Elle sera encadrée par une aide familiale et soignante désignée à la demande expresse du Wali , qui viendra tous les matins pour lui faire la toilette et les soins.

Viendront également pendant toute la durée de revalidation qui durera au minimum 2 mois :

  • le kinésithérapeute de l’ Hôpital Hassan II , avec qui Martine a déjà entamé ses premières séances de revalidation ;
  • la psychologue qui l’a suit depuis son hospitalisation ;
  • Naïma, sa chère femme de ménage, qui la connaît et l’accompagne depuis longtemps.

Martine est de retour parmi nous mais elle doit encore faire un long travail de reconstruction avant de revenir à une vie active habituelle.

Pour la visiter chez elle, il est préférable de lui téléphoner au préalable afin de ne pas déranger pendant les moments de soins… et de repos.

17.01.2021 : Suite à la visite de Martine par Arnold Delahaye, Consul de Belgique, voici les dernières informations :

Actuellement, Martine est toujours en soins intensifs et devrait, dans les prochains jours, encore subir une intervention chirurgicale.
Elle a reçu hier soir la visite du Consul de Belgique qui la visitera régulièrement. 

Elle est consciente et a pu contacter les personnes qu’elle souhaitait dont les membres de sa famille.


Dès que les visites (sous réserve des autorisations de visite dans le cadre de la pandémie) seront autorisées, nous vous en aviserons.

23.01.2022

Nous avons pu rencontrer Martine depuis jeudi. 

Elle a subi une nouvelle intervention ce mardi.


Après son séjour en soins intensifs, elle a intégré une chambre au Bloc 6 (Chirurgie) de l’Hôpital Hassan II où elle est sous surveillance constante.


Les visites sont autorisées  de préférence l’après-midi, à partir de 16h.


Ses deux bras sont actuellement immobilisés.  Martine souffre énormément … tant physiquement que psychologiquement.  Elle est totalement dépendante du personnel présent.


Depuis vendredi, elle  reçoit la visite d’une psychologue 2 x par semaine.  Une des ses copines françaises l’accompagne journellement et lui rapporte les effets qu’elle souhaite avoir à l’hôpital.


Martine est dans l’incapacité d’utiliser son mobile et ne peut donc pas répondre aux nombreux appels qu’elle reçoit.
Vos vœux lui ont été transmis et lui ont mis un peu de baume au cœur.


Si vous souhaitez lui rendre visite, allez-y. Cela lui fera plaisir mais ne venez pas en nombre.


Et bien évidemment, il est demandé aux curieux de s’abstenir.

01.02.2022

Aujourd’hui, on retire à Martine les fils des plaies – procédure très douloureuse pour elle…

Dans les prochains jours, sa revalidation va commencer…et cela pendant de nombreuses semaines.

Martine a un meilleur moral bien qu’elle souffre encore beaucoup tant physiquement que psychologiquement.

Elle est très courageuse.

Les semaines à venir vont aussi lui apporter leurs lots de difficultés et de souffrances.

N’hésitez pas à venir de temps en temps la soutenir.

Maintenant, quand elle est disponible elle peut répondre au téléphone.

Elle vous remercie pour touts vos signes de sympathie.

05.02.2022

Les fils de ses plaies de Martine ont été retirés mardi. Toutefois, ses blessures sont toujours recouvertes de pansement et doivent encore faire l’objet de soins.

Elle reçoit toujours la visite de la psychologue.

Martine a reçu la visite du staff de l’hôpital qui est venu lui annoncer que son hospitalisation se terminait et qu’elle devait rentrer chez elle dans le courant de la prochaine semaine.

Pour la revalidation, on lui demande de venir d’elle-même à l’hôpital pour y recevoir les séances.

Compte tenu de son état actuel… de non-mobilité (elle peine à se redresser de son lit médical car elle ne peut prendre appui sur ses bras. De la même façon, elle ne peut se déplacer qu’avec difficulté et est toujours accompagnée par un membre du personnel de l’hôpital), il paraît, en tout cas à l’heure actuelle, impossible qu’elle se déplace plusieurs fois par semaine pour venir faire sa revalidation à l’hôpital.

Martine a exprimé à ses visiteurs cette situation en demandant la visite du kinésithérapeute et de l’aide soignante à son domicile.

Cela aurait été agréé…. À vérifier dans les faits.

En soi, Martine est plutôt contente de rentrer chez elle mais elle est consciente des difficultés que cela entraîne. Certains des ses amis annoncent qu’ils vont l’accompagner dans cette étape….

En tout cas, elle va essayer….

1 thought on “ABAVBA-Nouvelles de notre compatriote M.S-Mise à jour du 11.02.2022

  1. Cher.e.s ami.e.s,

    nous avons appris avec effroi, l’agression dont a été victime une concitoyenne belge. Nous souhaitons donc vous adresser nos sincères voeux de rétablissement pour elle et notre soutien à votre communauté, dans l’épreuve de ce moment.

    Il se trouve que sans connaître son nom, nous sommes plusieurs membres de notre association à lui avoir parlé à l’occasion du Marché de Noël, par l’intermédiaire de son ami M. Leyens. Et encore cette semaine.

    Si cela était possible, nous souhaiterions quand vous le jugerez bon, lui rendre visite. Vous nous indiquerez comment cela pourrait s’effectuer.

    Dans cette attente, amicalement.

    Le Bureau Fdm Agadir (Français du Monde)

Laisser un commentaire